Le Sang des Vivants / Variations Communes à la Parole errante à Montreuil

Samedi 21 octobre le spectacle Le Sang des Vivants / Variations Communes est accueillit par La Parole errante en partenariat avec le Musée d’histoire vivante dans le cadre de Creative Commune.

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voir ce spectacle de la compagnie Dies irae le voici sur la région parisienne.

« Ici, pas un spectacle historique, ni une conférence mais des prises de parole mêlées : comptes rendus (procès-verbaux) des réunions de la Commune de 1871, poésies et chants d’hier et d’aujourd’hui. Parce que nous avons choisi de confronter la poésie et le politique en utilisant les armes des arts scéniques : pour reprendre la parole citoyenne ailleurs que dans les assemblées déclarées. Défendre le bien commun, l’intérêt général.

C’est une tentative qui fait que, d’une présentation à une autre, nous jouons le jeu d’une possible transformation permanente : chaque fois que nous jouons et rejouerons, nous pouvons changer de textes, les équipes selon les désirs et les rencontres de chacune et chacun. Pas de « mise en scène » à proprement parler : un capharnaüm certes, mais audible, pour fabrique un acte de rencontre réel ; tout ce qui est commun peut être mis en voix. »

La Commune a traversé le temps et est arrivée jusqu’à nous. Bien vivante. Elle est devenue le symbole des luttes et des évolutions sociales qui vont parcourir le temps. Parce que nous voulons confronter la poésie et le politique en utilisant les armes des arts scéniques, nous allons la porter sur scène. La Commune, à la fois bravache et joyeuse, parfois brouillonne et tumultueuse, fut un chaudron dans lequel bouil­lonnait l’espoir. Nous ne la jouerons pas, nous tenterons juste d’en rendre l’esprit.

Place à l’imaginaire poétique et politique,

vive la République sociale ! Vive la Commune !