La Commune de Paris (1951)

La Commune de Paris

Robert Ménégoz

  • Musique : Joseph Kosma
  • Durée  : 25 minutes
  • Année de sortie  : 1951
Contenu :

Évocation historique de la Commune de Paris, du siège de Paris à la fin de la semaine sanglante. Après quelques vues d’une commémoration au Père Lachaise contemporaine à la réalisation du film, ce documentaire particulièrement soigné décrit les événements majeurs de la Commune, tout en présentant ses principaux dirigeants. De savants mouvements de caméra et des effets spéciaux animent de nombreux documents (photographies, caricatures, peintures et estampes).

Le commentaire présente la Commune comme une « première ébauche de la dictature du prolétariat et il précise qu’il manquait à la Commune « un grand parti organisé, capable d’appliquer le socialisme scientifique ».

 Le film s’achève par une évocation d’Eugène Pottier écrivant dans une mansarde l’Internationale.
Supervisé politiquement par André Marty, Commune de Paris présente la vision du PCF – en 1951 – sur cet événement fondateur.

La Commune de Paris fut interdit par la censure lors de la première demande de visa au prétexte de “Considérations fallacieuses et insultantes à l’égard de Monsieur Thiers.” Le visa non-commercial ne lui fut accordé que le 27 juin 1956, après quatre ans de distribution quasi clandestine. (Source Ciné-archives)


Fiche technique  :

Récitant : Julien Bertheau (de la Comédie-Française)  
Poèmes : Eugène Pottier  
Chansons : Henri Bassis interprétées par les chorales Guy Moquet et Espoir  
Musique : Joseph Kosma  
Chef opérateur : André Dumaître  
Effets spéciaux : Henri Ferrand  
Conseillers historiques : Jean Dautry et Albert Soboul  
Montage : Ginette Ducoureau  
Assistant opérateur : Philippe Brun 
Collaboration : Nat Lilenstein 
Lieux et monuments : Paris (dont Belleville et Ménilmontant) 

 


A visionner ici :

Sur le site Cinearchive

Et le commentaire de Michèle Audin, à lire ici : macommunedeparis.com