La Commune

Louise Michel.

Mars 1871 : les soldats de la garde nationale s’emparent de l’artillerie de Montmartre. Des élections sont organisées, la Commune de Paris est proclamée.

« La proclamation de la Commune fut splendide ; ce n’était pas la fête du pouvoir, mais la pompe du sacrifice : on sentait les élus prêts pour la mort. (…)

Un océan humain sous les armes, les baïonnettes pressées comme les épis d’un champ, les cuivres déchirant l’air, les tambours battant sourdement et entre tous l’inimitable frappement des deux grands tambours de Montmartre. (…)

Le grondement lourd des canons, à intervalles réguliers, saluait la révolution. »

Témoin direct des événements, combattant sur les barricades, puis condamnée par la répression qui suivit la défaite, Louise Michel livre de l’Année terrible un récit puissant et chargé d’émotion, dans une écriture à la fois vibrante et énergique. 

Institutrice, militante anarchiste, féministe, Louise Michel (1830-1905) est aussi écrivain et poétesse. C’est elle qui popularise le drapeau noir au sein du courant anarchiste.

Cette nouvelle édition, annotée, est accompagnée d’un cahier d’illustrations noir et blanc de 30 pages.

La Commune, par Louise Michel
Editions de la Lanterne
364 pages
18,50 €



Vous aimerez aussi...