Charles Longuet 1839-1903

Gérald Dittmar

18 mars-28 mai 1871, les 72 jours d’un soulèvement populaire inédit s’achèvent par une boucherie et la déportation de milliers de communards. Pourtant, cet évènement a marqué, et marque encore, l’imaginaire politique et social, en France et partout dans le monde. Ce livre est le récit le plus célèbre de ces jours d’espoirs et de luttes, par l’un des protagonistes. 

Charles Longuet est né à Caen en 1839. Après ses études, il vient à Paris et s’oriente vers le journalisme. 

En 1865 il adhère à l’Association Internationale des Travailleurs et crée à Caen et Condé-sur-Noireau les premières sections socialistes dans le Calvados. 

Pendant la Commune, il est délégué au Journal Officiel, élu du XVIe arrondissement à l’Assemblée de la Commune, il s’oppose à la création d’un Comité de Salut Public. Condamné par le Xe Conseil de guerre à la déportation dans une enceinte fortifiée, il s’exile à Londres où il épouse Jenny, la fille aînée de Karl Marx. Après l’amnistie, il revient à Paris et participe activement à la vie politique nationale. 

Ami de Clémenceau, il est plusieurs fois candidat aux élections municipales dans le XIe arrondissement, où il est élu, ainsi qu’aux élections législatives. En 1900 il traduit La Guerre civile en Francede Karl Marx. Charles Longuet meurt en 1903. 

264 pages
format 240 x 153 mm 
dos carré collé
34 pages de photos et illustrations
20 euros frais de port inclus
A commander auprès des éditions Dittmar 


Vous aimerez aussi...